Archive pour février 2010

Je viens de rédiger un article pour la revue L’Envoi du diocèse de Saint-Hyacinthe et c’est avec plaisir que je le publie ici en avant-première pour nos réseaux.

Lire cet article

Il ne reste qu’une semaine avant le dépôt du budget, et le compte à rebours est commencé pour obtenir de nouveaux investissements dans la sécurité de nos aliments.

Ferez-vous votre part ?

Lire la suite

Je viens de rédiger le texte, que vous pouvez consulter, en cliquant ici, à la demande de l’Association québécoise de gérontologie pour sa revue Vie et vieillissement, dont le prochain numéro portera sur le grand âge et son sort dans nos sociétés. Je suis heureux d’en offrir la primeur aux lecteurs et lectrices de notre blogue car il interpelle tous ceux qui se préoccupent des orientations et des priorités réelles de notre société et de l’âgisme qui en découle, au détriment de la personne humaine dans la dernière phase de sa vie. Je reconnais qu’il s’agit d’une lecture exigeante, mais je la crois utile.

Merci de me communiquer vos réactions.

«Regarde, hume, touche, écoute, goûte, enregistre tout, emmagasine chaque émotion, stocke tes réflexions et tes critiques (…) à ton retour tu m’en feras un récit épique que nous étirerons le plus possible et que nous réinventerons quand il sera terminé»>

Michel Tremblay, Des nouvelles d’Édouard

Espaces 50+ offre à ses membres pour une cinquième année un voyage, cette fois, en Flandre du 4 au 26 mai prochains. Nous voilà rendus dans l’étape ultime de la préparation, à savoir les conférences avec notre animateur et guide, Jean Carette. Après s’être amplement documenté, Jean, homme d’une infinie culture déjà, nous fait entrer de plain pied dans la connaissance de ce coin d’Europe (nord-ouest) qui longe la Mer du Nord qu’a si magnifiquement chanté Jacques Brel, originaire d’ailleurs d’une petite ville flamande près de Bruxelles. Un petit retour en arrière pour signaler que nous rêvons à ce voyage depuis septembre. Les rencontres s’additionnent depuis pour concocter un itinéraire digne des plus grands voyagistes. Une neuvième version vient de paraitre, ce n’est pas peu dire. Plusieurs personnes ont mis la main à la pâte : au point de départ, Jean — et Monique y a sans doute mis son grain de sel — puis, les futures agentes de voyage que sont Nicole Leboeuf (Lille), Céline Lefebvre (Bruges), Lise Legault (La Haye), Michèle Leblanc (Bruxelles) et Aline Wilson (Amsterdam). Elles n’ont pas lâché prise pour nous dénicher les meilleurs hébergements possibles à des prix plus qu’abordables en plus d’inventorier les attraits touristiques des environs. Sans oublier Guy Bélair qui a réussi à nous décrocher les meilleurs prix de la planète pour le transport aérien Montréal-Bruxelles via Air Transat. Tous ces efforts font en sorte que nous bénéficions d’un prix imbattable pour plus de trois semaines de voyage dans les Europes.

Lire la suite de cette entrée »

Pierre Vadeboncoeur vient de nous quitter et nous perdons avec lui un grand militant, un grand penseur, un grand écrivain, un grand moraliste et un grand chrétien. Nous nous connaissions depuis 1997, où j’avais eu l’occasion de le rencontrer sur le plateau d’un document vidéo que je réalisais avec une petite équipe d’amis sur la vie de Jean-Pierre Geoffroy, autre syndicaliste et militant CSN de ses amis. En treize ans, nous nous sommes souvent rencontrés à l’occasion d’entrevues qu’il accordait à Michel Rioux et moi sur Radio Ville-Marie, dont celle en compagnie de Pierre Falardeau et celle toute récente de la série Entretiens. Je l’ai vu pour la dernière fois aux funérailles de Pierre Falardeau dont il avait

rédigé un éloge magnifique lu par le comédien Luc Picard. Il m’avait glissé à l’oreille à la fin de la cérémonie : «J’espère que ça va me valoir une invitation à Radio Ville-Marie…»

Je vois Pierre comme un révolutionnaire tranquille et un juste, fidèle à ses valeurs, pourfendeur des injustices et des «grands imbéciles» (2008), mais aussi comme un acteur social aussi effacé qu’efficace, comme une conscience de notre temps. Il a su faire de son avance en âge une montée en jeunesse de coeur et d’esprit. Il est désormais vivant en nous d’une autre façon. Et je suis persuadé que quelque part, parmi nous, vont surgir après lui et sur l’élan qu’il a suscité, d’autres justes, acteurs et témoins prophétiques du Québec qui reste à faire.

Le mercredi 17 février prochain se tiendra la deuxième édition de Questions Capitale, l’activité sera un café des âges. Les Cafés des âges s’inscrivent dans une démarche nationale (Rendez-vous des générations) et sont des occasions d’échanges, de débats et de dialogue entre les générations. L’enjeu est de dégager des paroles, voire une parole commune, pouvant déboucher à terme sur un contrat renouvelé entre les générations.

L’activité se déroule au Café Nagua situé à l’angle de la 1re Avenue et de la 10e Rue à Québec. Pour tout savoir au sujet des Rendez-vous des générations de l’INM et vous inscrire au café de votre localité, consultez le site de l’INM

Voir l’affichette

MESSAGES
CITATION
  • Personne n’est trop vieux pour se fixer un nouvel objectif ou faire de nouveaux rêve ! Les Brown
ARCHIVES
PARTENAIRES



STATISTIQUES

4464 visiteurs
depuis le 20 avril 2013